Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Affaire Teresa Lewis : l’euthanasie d’une handicapée mentale, indigente et sans soutien littéraire


de : himalove
jeudi 30 septembre 2010 - 11h09 - Signaler aux modérateurs

Dans la confrontation macabre qui oppose l’Iran à l’Amérique, ces derniers ont perdu le match de l’Homme civilisé.

Tandis que les juges iraniens graciaient Sakhinet, vouée à une ignoble lapidation, leurs homologues américains exécutaient Teresa Lewis, une « déficiente mentale de 41 ans », le 23 septembre 2010, à 21 heures 13, au pénitentier de Jarrat.

C’est l’état de Virginie où il y a peine cinquante ans le Ku Klux Klan lynchait les Noirs publiquement qui a propulsé l’Amérique de Barack Obama sur le podium de la Barbarie.

Les États-Unis qui ne manquent jamais de donner des leçons de féminisme affirme ici le dédain de leurs propres valeurs.

Et on tuera toutes les affreuses...

Jusqu’à présent, il n’y avait que le régime nazi qui euthanasiait les débiles et les femmes laides.

« C’est le meurtre le plus prémédité qu’on puisse trouver sur cette Planète » déclare Claire Hogenauer, une juriste à la retraite, vivant à New York.

Une bande de sauvages, sortis droit d’un roman de Tennessee Williams ou de William Faulkner, semble avoir jugé et lynché un laideron de province ! 

Tel est le sentiment qu’éprouve l’honnête femme, en lisant les attendus du verdict et les procès-verbaux, fort mal écrits, relatifs au cas Teresa Lewis.

Une pauvre femme dont le seul acte criminel est de laisser ouverte, en octobre 2002, la porte de la caravane où elle végètait avec son mari alcoolique et son beau-fils, un militaire en permission.

Les assassins, des jeunes nourris de violences télévisuelles, profite de la négligence, peut-être, volontaire, pour s’y engouffrer et assassiner, de sang froid, deux personnes.

Dés le début des investigations, un parfum misogyne enveloppe l’affaire et le visage ingrat de Teresa, la survivante, attire injures et quolibets.

En dépit d’une altération certaine du discernement, cependant difficile à mettre en relief dans un pays complètement boursouflé par la bêtise, Teresa est présentée par l’attorney, responsable de l’instruction, comme « la tête de serpent d’un trio diabolique ».

« Une mauvaise mère qui livre sa fille de 16 ans à son amant ; une mauvaise épouse qui manigance la mort de son mari et beau-fils pour de l’argent. »

Le contexte politique de l’époque est, sans doute, pour quelque chose dans cette hystérie grandiose.

Le mobile du crime - s’emparer de l’assurance-vie d’un jeune soldat – paraît au moment où les États-Unis décrètent le « Patriot Act » et envahissent l’Irak comme insupportable à la plupart des mâles dégénérés de Greensville.

La procédure judiciaire engagée contre « le gang de l’affreuse » est dés lors on ne peut plus expéditive.

Le sort des trois « Born to kill » est scellé par une négociation dont la police et la justice américaines gardent le secret : un « plaidé coupable » qui distribue les rôles de chacun et fait l’économie d’un procès.

A peine un an séparent les faits du résultat judiciaire.

Perpétuité pour les deux jeunes tueurs, âgés respectivement, au moment des faits, de 19 et 22 ans, et peine de mort assurée, à une date à définir ultérieurement, pour l’épouse machiavélique.

Pourtant, peu après, un des assassins revient sur les aveux, obtenus à coups de ceinturon, et disculpe, avant de se suicider dans les dures prisons du comté, Teresa Lewis, confirmant le point de vue des médecins.

En substance, il écrit : « Teresa est une femme très influençable, incapable d’organiser quoi que ce soit hormis, peut-être, sa propre exécution car elle a signé un papier aberrant qui autorise l’État de l’exécuter, sans procès. »

Dans nos sociétés civilisées, « la faiblesse d’esprit » relativise les aveux et détermine les frontières de la responsabilité pénale.

L’article 64 du code de procédure, en France, stipule, par exemple, que l’inculpé doit être « considéré comme responsable de ses actes, sain d’esprit, au moment des faits » pour être jugé et pleinement condamné.

Des psychiatres sont dépêchés par le Parquet, auprès de l’inculpé, pour évaluer son état psychique et ses capacités de raisonnement.

Aux États-Unis, il semble que, pour les économiquement faibles, une simple mesure du Quotient intellectuel suffise (1).

Moins de 70 de quotient intellectuel, sur une échelle arbitraire dont beaucoup questionnent la validité, et vous évitez – quelque soit votre crime ou délit – la peine capitale.

Plus de 70 et on vous assassine comme Teresa Lewis, après de longues années de tortures, psychologique et physique, au bout d’un couloir...

« La procédure juridique dite du plaidé coupable (2), fondée sur la religion des aveux, qui élude tout débat contradictoire, est responsable de cette immense gâchis » conclurait un avocat qui accepterait de défendre une indigente – un comble à Wall Street.

Le libéralisme économique, avec sa logique budgétaire, laisse la place au pire en matière de justice : aveux extorqués, corruption généralisée, irréversibilité des décisions, procès bâclés et prisons, administrés par des entreprises privées.

Un système basé sur le meurtre des plus faibles et l’emprisonnement des classes dangereuses

En fait, le meilleur QI qui puisse vous sauver, aux États-Unis, d’un destin comme celui de Teresa Lewis, c’est l’appartenance à la classe dominante.

Jamais un délinquant financier ne signe un « plaidé coupable » s’il ne lui est pas favorable.

Le cas de l’escroc Madof est l’exception qui confirme une règle : il n’y a pas de banquiers ou pétroliers véreux qui peuplent les colonies pénitentiaires.

Les seuls qui y viennent sont les propriétaires des lieux ou ceux qui font travailler une main d’œuvre bon marché et servile.

L’archipel du goulag américain compte quelque 2 millions 500 milles âmes (3)...

Les peines qui dépassent l’espérance de vie des prisonniers autorisent des sociétés comme Colgate, Microsoft, etc. qui ont investi dans les pénitenciers privés, à planifier des profits infinis.

On peut trouver, aujourd’hui, des rescapés de la Kolyma mais des bagnes climatisés américains, aucun !

Pourquoi un tel silence sur un système qui, à bien des égards, ressemble aux prisons usines chinoises ?

Les écrivains, qui pourraient raconter, avec minutie et talent, la journée d’un bagnard américain, à la manière d’Alexandre Soljenitsine, purgent encore leur peine et travaillent pour Bil Gates.

HIMALOVE


1.La Cours suprême des États-Unis interdit, seulement depuis 2002, l’exécution de condamnés présentant un retard mental.

2. Concept juridique qui fleure bon l’asservissement volontaire du citoyen et la toute-puissance de l’autorité publique, la formule du « plaidé coupable » a fait récemment son apparition, dans les prétoires, commissariats, gendarmeries, en France.

3.La république populaire de Chine compte, à ce jour, 1 million 600 milles prisonniers pour une population de 1 milliard et demi d’habitants ; la Russie, 900 milles...



Imprimer cet article





Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires
Info-tour dans l’ouest : Contre l’agriculture industrielle et son monde - Free The Soil !
mardi 14 - 16h20
de : Free The Soil
Manif animée à Brest
mardi 14 - 14h28
de : azard
10 commentaires
Aboutir.
lundi 13 - 19h37
de : L’iena rabbioso
13 commentaires
Liberté pour Ahmad Sa’adat, Georges Abdallah et tous les prisonniers palestiniens !
lundi 13 - 16h18
de : Jean Clément
Mutilés pour l’exemple : une marche pour ne pas oublier
lundi 13 - 10h05
2 commentaires
C’est la Saint Carlos Ghosn
lundi 13 - 09h00
de : Hdm
La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
dimanche 12 - 21h09
de : Christian DELARUE
5 commentaires
KANAKY - Sur les traces d’Alphonse Dianou
dimanche 12 - 15h20
de : Ernest London
Édouard Philippe et Laurent Berger nous prennent-ils pour des imbéciles ?
dimanche 12 - 11h42
3 commentaires
60 milliards d’euros de dividendes distribués aux actionnaires en 2019 : record historique atteint en macronnie. CQFD :
dimanche 12 - 11h21
de : JO
Acte 61 Paris, convergence des luttes : violents affrontements, place de la République et ailleurs (vidéos) (
dimanche 12 - 00h36
de : nazairien
3 commentaires
Retraites : le spectacle syndical en marche !
samedi 11 - 23h16
de : Lepotier
3 commentaires
Saint Nazaire 11 Janvier : Convergence des luttes : beaucoup de monde pour un samedi matin
samedi 11 - 15h29
de : nazairien
7 commentaires
Retraite à points : Syndicalisme contre bloc bourgeois.
vendredi 10 - 23h37
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA RETRAITE... ET LE BONHEUR TOUT DE SUITE !
vendredi 10 - 18h57
de : Nemo3637
[Vidéos] Paris, jeudi 9 janvier la police s’est déchaînée
vendredi 10 - 18h25
de : jean1
2 commentaires
CHOQUANT ! Les brutes de Macron ont encore fait pleuvoir des coups !
vendredi 10 - 15h22
de : JO
Mouvement social cherche grève reconductible
vendredi 10 - 08h34
3 commentaires
Pour 2020, mobilisons nous pour nos retraites ! Exigeons le retrait du projet de loi !
jeudi 9 - 23h49
de : Christian DELARUE (Conv SP)
2 commentaires
’Du Gabon à la Russie’ au Théâtre de l’Almendra, Rouen
jeudi 9 - 21h30
On recherche des "prostitués" : Qui veut conduire les voitures radars qui sillonneront la Bretagne ?
jeudi 9 - 18h41
de : nazairien
PETITION POUR LE RETRAIT DU PROJET DE RÉFORME DES RETRAITES
jeudi 9 - 17h39
Manifestation retraite, et défense des acquis sociaux, convergence des luttes : Saint Nazaire 9 Janvier 2020
jeudi 9 - 12h48
de : nazairien
3 commentaires
belloubet vs castaner
mercredi 8 - 19h48
de : jean1
2 commentaires
Si vis bellum para bellum.
mercredi 8 - 17h49
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
Blessée par un tir de LBD « ma vie est sur pause depuis un an »
mardi 7 - 17h16
2 commentaires
Engie bientôt démembré ? L’ombre d’un plan Hercule pour le géant de l’énergie
mardi 7 - 16h57
de : Christian Jean
La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économique : un trajet vers la ploutocratisation du monde
mardi 7 - 09h02
de : Christian DELARUE
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt à penser". Hubert Reeves
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite